«

»

avr 11

Une nouvelle chauve-souris rayée à tête de bouledogue découverte au Soudan

Une nouvelle espèce de chauves-souris au pelage noir et blanc et à la tête semblable à un bouledogue a récemment été découverte au Soudan du Sud par une équipe de chercheurs de l’université Bucknell, en Pennsylvanie.

Avec ses airs de bouledogue et ses couleurs de mouflette, cette chauve-souris ne manque pas d’attirer l’attention. Ce spécimen est pourtant passé inaperçu durant de nombreuses années avant qu’une équipe de biologistes de l’Université Bucknell à Lewisburg, en Pennsylvanie, ne vienne le dénicher lors d’une expédition organisée en juillet 2012 au Soudan du Sud . Baptisée Niumbaha superba, l’espèce appartient désormais à un tout nouveau genre et a, pour l’occasion, fait l’objet d’une publication dans la revue en ligne ZooKeys.?

 

 

La découverte s’est faite un peu par hasard, alors que les chercheurs étudiaient de nuit la biodiversité autour d’un petit étang de la réserve de Bangangai. Dans l’un de leurs filets destinés à récolter des petites créatures, est venue s’empêtrer une chauve-souris noire et blanche. “Nous avons allumé les lumières, et j’ai vu cet animal extraordinaire” rapporte à l’Huffington Post, DeeAnn Reeder, une des membres de l’équipe.

Afin de mettre à jour la véritable identité de l’animal, les chercheurs ont fait appel à des experts. Ceux-ci ont alors suggéré que le spécimen en question était en fait une Glauconycteris superba, une espèce décrite en 1939 pour la première fois en République démocratique du Congo. Toutefois, après examen, la chauve-souris retrouvée au Soudan s’est avérée différente de celle du genre Glauconycteris.

Une espèce surement courante mais difficile à attraper

Le petit chiroptère se démarque non seulement pas les couleurs noires et crèmes de son pelage mais également par son anatomie particulière, comportant un crâne plus développé, des oreilles à la forme différente, des dents plus grandes et de plus longues extrémités des ailes. “Il était clair qu’il s’agissait d’un nouveau genre” indique la scientifique citée par Wired. Pour en avoir la certitude, une étude a été menée sur le spécimen. Au bout du compte, les résultats indiquent effectivement la découverte d’un genre nouveau.

Ce dernier a été baptisé Niumbaha, qui signifie signifie “rare” ou “inhabituelle” en Zandé, la langue parlée en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud. Pour l’heure Niumbaha superba n’a été répertoriée que cinq fois dans la région, toutefois l’étude suggère que la densité de population pourrait bien être plus importante que ce que suggère le taux de capture. En effet, cette chauve-souris vole particulièrement haut et il est difficile de les recueillir.

(Crédit photo : Université Bucknell)
Source: http://www.maxisciences.com/chauve-souris/une-nouvelle-chauve-souris-rayee-a-tete-de-bouledogue-decouverte-au-soudan_art29214.html

                                                                                  

Lien Permanent pour cet article : http://www.info-speleo.com/2013/04/une-nouvelle-chauve-souris-rayee-a-tete-de-bouledogue-decouverte-au-soudan/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload